Accueil > Cyclos > Le vélo > Vélos à Assistance Électrique. Kezako ?

Vélos à Assistance Électrique. Kezako ?

lundi 2 décembre 2013

Vélo électrique : les clés pour bien démarrer

Publié le : 1 décembre 2013 14:00
Par Christophe Séfrin

Dossier les numériques

Envie de liberté sans glandouiller ? Besoin de voir la vie plus verte sans broyer du noir ? Ou tout simplement désir de bouger pour bichonner votre santé ? Pas d’ambiguïté : vous êtes un client potentiel pour le vélo électrique ! Les Numériques développe sa rubrique Loisirs avec les VAE (Vélos à Assistance Électrique). Kezako ? Les réponses illico pour passer sur le grand plateau.

Qu’on se le dise : un vélo à assistance électrique (VAE) n’est pas un cycle pour fainéants peu amènes de donner des coups de pédales pour se déplacer ! Originellement destiné à un usage urbain, le VAE a l’avantage, de par sa technologie, de soulager nos efforts durant nos sorties. Grâce à lui, les petites côtes et le vent ne sont plus des gênes à la mobilité. Il n’y a pas besoin de « forcer » sur le pédalier pour avancer…

Pour fonctionner, le VAE dispose d’une batterie rechargeable (située soit sous le porte-bagages, soit sous le cadre, soit dans le pédalier). Comme précisé dans un précédent article, elle peut être au plomb, au nickel ou au lithium, ce dernier type de batterie asseyant actuellement sa domination. Autre pièce maîtresse, le moteur présent dans le moyeu de l’une des deux roues ou dans le pédalier. Les noms de certaines grandes marques se retrouvent d’ailleurs du côté de la motorisation des VAE : Panasonic, Bosch, Yamaha, Sanyo…

Le vélo à assistance électrique est aussi équipé d’un capteur de mouvement ou d’un capteur de force. Le capteur de mouvement déclenche une assistance constante dès que le cycliste pédale. Plus élaboré — et plus cher — le capteur de force procure au vélo une assistance proportionnelle à l’effort fourni par le cycliste : plus il appuie sur les pédales, plus l’assistance est importante. L’ensemble se « pilote » à l’aide d’un petit boîtier de commande accroché au guidon. Il permet aussi de vérifier l’autonomie de la batterie, et quelques indications telles que le kilométrage… Le principe du VAE repose donc sur l’apport d’une aide partielle au pédalage, un peu comme si vous pédaliez en tandem avec l’Homme invisible…

Dossier complet

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message